The Guises of the Morrigan

THE GUISES OF THE MORRIGAN : IRISH GODDESS OF SEX AND BATTLE – HER MYTHS, POWERS AND MYSTERIES

Livre broché
Auteurs : David Rankine and Sorita d’Este
Editeur : Avalonia Books, 2005.
Pages : 212
Quatrième de couverture :

The Morrígan is the pre-eminent and most powerful of the Celtic Goddesses. She is the Bestower of Sovereignty, and it is she who shapes the land and rules the faery as Queen. She is a Goddess of both sex and battle, and she uses her potent magic and sorcery to shapeshift, assuming the forms of numerous wild animals.

In this book the many parallels between The Morrígan and other Goddesses and figures from both British and Gallic folklore, including Morgan Le Fay, the Banshee, Black Annis, Danu, Epona, Grian, Modron, Nantosuelta and Rhiannon are explored.

Her manifold roles, titles and guises weave a rich and colourful tapestry showing the continued dominion of The Morrígan in mythology, folklore and literature. She was the tutelary Goddess to the ill-fated hero Cu Chulainn; she was the Faery Queen and the Washer at the Ford. She was also the wise crone the Cailleach, and the battle crow Badb, the frenzied Nemain and the Warrior Queen Macha.

Her roles and guises which are brought together for the first time in this carefully researched volume, the work of many years of study, demonstrate clearly the significant status that she held in the ancient Celtic world and continues to enjoy today.

Sommaire :

Introduction

1. The Morrígan in Celtic Mythology
THE WAR WITH THE FIR BOLGS
THE WAR WITH THE FOMORIANS
THE VICTORY PROPHECY
ENCOUNTERS WITH CÚ CHULAINN
Badb’s Mockery
Scáthach
The Morrígan’s Offer
The Morrígan’s Cow Theft
The Battle of Cú Chulainn and Lóch
Nemain’s Assistance
The Downfall of Cú Chulainn
The Breaking of Cú Chulainn’s Geis
The Morrígan’s Last Attempt to Save Cú Chulainn
The Death of Cú Chulainn
The Avenging of Cú Chulainn

2. Morrígan, Nemain, Badb and Macha
MORRÍGAN
BADB
MACHA
NEMAIN

3. Wise Crone: Tales of the Cailleach

4. The Queen of Battle

5. The Earth Goddess
SHAPING THE LAND
MORRÍGAN’S SITE LOCATIONS
ENGLAND
ISLE OF MAN
IRELAND
THE COOKING SPIT

6. The Faery Queen
BAOBHAN SITH
FAERY BIRDS
FAERY RAVENS
GLAISTIG
LEANAN SÍDHE
MORGENS
PRINCESS MIS
QUEEN MAB
TALES OF THOMAS THE RHYMER OR TRUE THOMAS

7. Liminal Goddess

8. Lady of the Beasts

9. The Bestower of Sovereignty
ÉRIU AS SOVEREIGNTY

10. The Lover

11. The Witch Goddess
SHAPE-SHIFTER
GIANTS
MAGICAL USE OF WORDS
THE GEIS
MAGICAL WARFARE
NUMBERS OF THE MORRÍGAN

12. The Washer at the Ford
THE BANSHEE – A SURVIVAL OF THE MORRÍGAN IN FOLKLORE
THE BEAN NIGHE – SCOTTISH FAERY WASHER AT THE FORD
THE CAOINTEACH – THE SCOTTISH WEEPER
THE CYHYRAETH – THE WELSH WEEPER
THE GWRACH-Y-RHYBIN – WELSH BANSHEE
THE LAUNDRESSES OF NIGHT – PENITENT BRETON WASHER AT THE FORD
THE WASHER – PENITENT SCOTTISH WASHER AT THE FORD

13. The Prophetess
THE PROPHECY
FEDELM
SCÁTHACH’S PROPHECY

14. Morgan Le Fay and the Arthurian Myths

15. Other Manifestations of the Morrígan
ÁINE
ANDRASTE
ANU/DANU
AOIBHEALL
BANSHEE
BEAN NIGHE
BÉ NÉIT
BLACK ANNIS
BOAND & BOVINDA
BÚANANN
CAILLEACH
CATHOBODUA
DON
EPONA
ÉRIU
FEA
FEDELM
GLAISTIG
GRIÁN
GWRACH-Y-RHYBIN
GYRE CARLING
LAMIA
MAB
MALA LIA
MEDB
MODRON
MORGAN LE FAY
MUILIDHEARTACH
NANTOSUELTA
RHIANNON
SCÁTHACH
VALKYRIES

Appendixes
i) From Cailleach to Sheela-na-gig?
ii) A Possible Lacnunga Reference
iii) The Morrígan and Flint Arrowheads
iv) Celtic Raven Lore

Bibliography

Index

Mon avis : Cloche comme je suis, je n’avais pas été capable de trouver le sommaire, donc je m’étais contentée de quelques commentaires. En l’ouvrant tout à l’heure j’ai juste halluciner de la profondeur du bouquin ! TOUS mes articles en prévision et écrits rejoignent les grandes lignes qui sont inscrites là. Je vais avoir plein d’informations à traiter etc. Je n’osais même pas en rêver! Dès que je l’aurai lu je viendrai faire une vraie critique.

Bon et bien en deux jours environ c’est fini. Je suis très contente mais il y a quand même quelques points décevants.

Les + :

Le style : je ne sais pas si cela a été volontairement réfléchi ou si elle écrit toujours comme cela, mais le style, le vocabulaire etc sont vraiment très simples ! On est loin de textes universitaires techniques ou spécifiques, qui demandent vachement de concentration et de connaissance. Là c’est vraiment très accessible.

La rigueur : le propos est carré. Il s’agit en quelque sorte d’une mini démonstration à chaque fois, en expliquant/résumant, et en illustrant par des textes. Ils ont recours systématiquement ou presque au principe d’analogie, en établissant des liens, des parallèles, …. je pense que ça a ces limites, mais c’est bien fait.

Les références : le fondement du propos. Ici c’est agréable d’avoir un écrit documenté ! Les références aux textes anciens sont légions, et ça soutien la démonstration, ça illustre etc. Personnellement, j’aime les compte-rendus intuitifs, mais il est certain ici que j’ai apprécié d’avoir le visage « historique » du Morrigan, avec les sources.

Le côté exhaustif : le livre se veut être un point de vue inattendu, du moins, un révélateur d’aspects toujours passés sous silence. Du coup, on découvre une Morrigan incroyablement multiple, si on ne le savait pas déjà, et si on le savait on a le plaisir tout de même d’avoir des sources. On adhère ou pas à l’idée d’une Déesse universelle, et de sa place au-dessus d’autres Dieux dans le panthéon. Mais c’est rudement intéressant et bien mené. Le sommaire le montre bien.


Les – :

Le catalogue/concision : je suppose que je suis trop curieuse et gourmande ? Mais avec un tel sujet, avec un tel éventail, y a de quoi faire une thèse, et j’aurais voulu en avoir 2 à 3 fois plus. Parce qu’en fait là, on enchaîne les visages mais j’ai l’impression qu’on approfondit pas, qu’on n’explique pas assez les symboles etc. Franchement le tout se tient, mais si je schématise, ça ressemble à de la paraphrase : un petit paragraphe explicatif qui résume, la citation/illustration qui soutient l’idée. Les idées prennent parfois seulement une page, parfois deux (heureusement parfois plus). Bon ok, ça va à l’essentiel, mais pourquoi quelqu’un qui a déjà étudié la question, qui connaissait déjà les aspects…. ça déroute un peu, ça laisse sur sa faim.

Publicités

~ par Valiel Elentári sur octobre 1, 2010.

6 Réponses to “The Guises of the Morrigan”

  1. J’avoue qu’en voyant le sommaire, effectivement, tout y est ! Résultat, j’ai cassé la tirelire et je l’ai commandé :p
    Merci pour ton article, car j’hésite toujours à commander des bouquins de ce type (trop souvent déçue par le contenu en fait) Il me tarde maintenant de le recevoir et de pouvoir attaquer la lecture ^^

    • Ben justement je l’ai fini, donc je pensais poster ma critique aujourd’hui. J’espère que tu ne seras pas déçue par contre : parce que tu es comme moi (je pense) tu as une curiosité avide, et tu resteras peut-être un peu sur ta fin, surtout que nous avons déjà intensément travaillé sur Elle…. Mais au moins tu auras de multiples références, c’est un énorme travail de débrouissaillage.

    • Critique terminée. 😉

  2. J’ai presque fini le livre. Comme promis, voici mon avis : Les 14 premiers chapitres m’ont grandement intéressée, car ils détaillent très bien les diverses facettes de la déesse. Par contre, le chapitre 15 est beaucoup moins intéressant. Il reprend une grande partie des choses qui ont déjà été dites dans les chapitres précédents et me donne l’impression d’un “remplissage”. Dans certains cas, il n’y a que quelques lignes sur certains “déguisements de le Morrigan”, ça ne fait pas très sérieux… Il me tarde d’arriver aux Appendices.
    Globalement, je dirais comme toi : ça me laisse un peu sur ma faim 😉

    • Ah ! Je me demandais justement où tu en étais !! Ca me confirme que la construction du livre reste bancale… Et peu rigoureuse sur le contenu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :