(C1) Week-end 5 – bilan

Ce week-end, week-end de Samhain, j’aurais dû effectuer mon rituel à Morrigan. Cependant j’ai été très prise, et en mauvaise santé, donc il a fallu repousser, je compte faire ça ce week-end si je peux, pour fermer le cycle.

Quel bilan dresser de se premier cycle de dévotion hebdomadaire (tous les week-ends) ?

Déjà que j’aime aller en forêt au moins une fois par semaine, même s’il fait moche, c’est très important pour moi. Pour mon corps, ma santé, et ma spiritualité. Car je sens de plus en plus que je dois sortir de chez moi, être dehors. Ca me paraît presque absurde mes petits rituels à la maison (enfin, tout dépend du type). D’autre part, ça me montre que j’aime faire des offrandes régulières, les choisir soigneusement pour tel ou tel Dieu (ici Morrigan),  car ça procure plus profondément cette sensation d’être reliée : vous vous êtes déplacés dehors, vous avez observé la nature, choisi des fruits, et ensuite revenez les dédier à la Déesse en question. C’est intense en fait. De plus, instinctivement ça m’a mené vers des plantes qui peuvent être liées à Morrigan, pas nécessairement dans l’histoire, simplement la symbolique et les propriétés, et sans ça je n’aurais pas fait ces découvertes, je ne me serais pas lancée.

Et le nouveau cycle qui s’est imposé à moi naturellement : je ne faisais plus que travailler au contact de Morrigan, et je n’arrivais plus à approfondir mes recherches, je devais choisir. Du coup le prochain cycle sera un cycle de recherche, afin de reprendre tout ce qui est en plan ici, et d’entamer quelques nouvelles pistes. Ca sera par semaine, du Lundi au Dimanche, sans fragmenter cycle semaine (Lundi/vendredi) et cycle week-end (Samedi/dimanche).

Publicités

~ par Valiel Elentári sur novembre 3, 2010.

2 Réponses to “(C1) Week-end 5 – bilan”

  1. enfin je suis contente de voir que plusieur spaiennes comprennent l’importance d’alle rpour de vrai dans la nature, dans la foret particuièrement, Morrighan ne veut plus de nos 5 sens amputés par la ville!

    • Ben tu sais, je suis très partagée sur ce côté. 😉 Car je vis en ville la plupart du temps maintenant (Paris) donc j’expérimente des choses très intéressantes de ce côté là aussi. Mais mes grosses célébrations se font toujours chez mes parents, soit dans le jardin, soit dans la forêt. Je ressens un grand besoin d’être dehors (c’est lié à la croissance de mes pratiques chamaniques aussi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :