Bienvenue dans le Sanctuaire virtuel de la Déesse irlandaise

Archives de janvier, 2014

Prière à Morrigan pour la Lune Noire

Un texte de Caitlin Darkmoon (page originale).

Grande Reine, Morrigan,
Avec ton bouclier entre moi et tout danger,
Ton épée entre moi et toute attaque,
Rends-moi implacable, acérée comme le fil de la lame,
Que j’aie la force de servir mes buts.
Que je devienne anguille, louve, génisse,
Sage comme la corneille qui voit
Le champ de bataille tout entier,
Une vieille qui peut changer les coups ennemis en bénédiction.
Bénis-moi, Reine des Ombres,
Que ta protection soit toujours sur moi
Aujourd’hui, demain et à jamais.

Publicités

Après la mort… comment réagir ?

Après la mort… – Jeudi 12 décembre 2013 – par Jean-Marc Dupuis.  Je reporte ici le tout premier paragraphe d’un article qui donne un point de vue tout à fait personnel et sensible sur la façon de réagir après la mort d’un proche. Il aborde tous les points majeurs : habits noirs, condoléances, veillée mortuaire, obsèques, après les funérailles, parler du mort, réparation, souffrance, méfiez-vous de votre jugement. A lire en entier ici.

« Suite à ma lettre sur l’accompagnement d’un être aimé dans ses derniers instants, j’ai reçu de nombreux remerciements de lecteurs qui ont traversé, ou traversent, cette douloureuse épreuve. Et beaucoup me demandent maintenant des conseils sur ce qu’il faut faire après la mort.

Ce sujet sort complètement du domaine de Santé Nature Innovation. Et il est très délicat car il dépend des circonstances du décès et des liens que l’on avait avec la personne décédée. »


Les corneilles de bataille, extrait de thèse

Voici une trouvaille de notre ami google, je cherche encore l’auteur et la thèse complète, je ne sais pas pourquoi il n’affiche qu’un extrait. Aussi, le contenu est en français, or ça a l’air d’être une thèse de l’université de Lyon 2, et donc elle devrait être disponible dans notre belle langue ! En attendant, voici toujours un premier lien pour lire cet extrait : « Divine Crows of War : Badb, Cathubodua and Cassibodua« .

Entre temps j’ai retrouvé les informations. Vous pouvez aller directement à la partie citée plus haut, et en-dessous explorer l’ensemble de la thèse axée sur d’autres divinités celtes. Il y a toute une partie qui aborde la guerre, et donc ce qui peut être relié à Morrigan, et aussi à ses « soeurs » gauloises.

Auteur : BECK Noemie
Année : 2009
Titre : « Goddesses in Celtic Religion — Cult and Mythology: A Comparative Study of Ancient Ireland, Britain and Gaul« . C’est à dire : « Les divinités féminines de la religion celtique. — Culte et mythologie : Une étude comparée de l’Irlande ancienne, de la Grande-Bretagne et de la Gaule. »
Langue : Malheureusement l’étude en anglais contrairement à ce que je pensais, car elle est rattachée à des études de lettres et langues irlandaises.
=> Infos sur la thèse
=> Lire la thèse en ligne 


Meeting the Lady of the Ford

Hail Lady of the Ford,
I salute you !

O Lady of the Ford,
Please let me come closer
Let me gaze into your pool

The road was long and
I thought I had lost myself

O Washer at the Ford,
Can I step foot on your shore ?
Can I step into the red water ? 

I see the Shadows on the edges
I feel the power of the pond

O Washer of the Ford
Is it safe to proceed, 
What needs to die tonight ?

I am caught by the lake’s fate
I am caught by my own curiosity
Pulled forward, unable to resist

I step forward into the red water
And I die

I bleed
I die
And die again

Pieces of myself red and flowing, flowing
All around me

I see the Shadows again now
Aware of my own ghosts
I see the past in the mist that raise above the waters
I see the pain and cries
And they swirl, round and round

They swallow me
As I plunge more and more into the lake
A living sacrifice
For the Lady

And when I emerge, dripping,
I have risen from my dirt
I stand different
New

Hail You that stay at the Ford

******

Un fragment de mon propre travail autour de la symbolique de la Lavandière du Gué. Pour l’ambiance c’est tout à fait cette image. Pour la pratique, une méditation et une douche rituelle adaptée du rite traduit par Siduri (avec du roïbos).