Bienvenue dans le Sanctuaire virtuel de la Déesse irlandaise

Archives de mars, 2014

The Morrigan’s Call

Cruachan, « The Morrigan’s Call »

I fall to my knees, I await my death.
A fallen warrior, hear my last breath.
I fought so fierce, I fought with pride.
Now I am just another who died.

Who will care for my child? Who will care for my wife?
I leave them behind at the end of my life.
I long to stay and watch my child grow,
but I am dead and I must go.

Publicités

Je ne suis pas son prêtre

C’est drôle qu’au moment où je me réinterroge sur cette notion, et que je voulais écrire un article avec exactement le même titre, je découvre celui-ci. Un article en anglais, pas trop compliqué, et pas trop long, d’un homme qui évoque quelques définitions de la prêtrise et explique pourquoi il n’est pas un prêtre de Morrigan, malgré tout le travail qu’il a fait pour Elle.

=> C’est par ici. 


Queen of the Land

Agana (c) Unripehamadryad


Cú Chulainn

Pour rafraîchir nos mémoires (ou découvrir) sur le personnage de Cuchulainn, qui rencontra la Morrigan. Un peu de mythologie irlandaise traditionnelle, avec (ô joie) une liste de textes de références à la fin. A lire sur le blog de Caitlin.

Scáthcraft

Cú Chulainn (aussi orthographié Cú Chulaind ou Cúchulainn [kuːxʊlɪn] ou Cuhullin, qui signifie en irlandais « Chien de Culann ») est un héros mythologique qui apparaît dans les récits du Cycle d’Ulster, ainsi que dans le folklore de l’Ecosse et de l’île de Manx.

(musique d’ambiance wink )

Dans la plus ancienne version de Compert C(h)on Culainn (« la Conception de Cú Chulainn »), sa mère Deichtine est la fille de Conchobar mac Nessa, roi d’Ulster, qu’elle accompagne lors d’une chasse aux oiseaux magiques. Il se met à neiger, et les hommes d’Ulster trouvent refuge dans une maison. Deichtine aide la femme de leur hôte à mettre au monde un petit garçon, tandis que dans l’écurie, une jument met au monde deux poulains. Le matin suivant, les hommes d’Ulster découvrent que la maison et ses occupants ont disparu, à l’exception de l’enfant et des deux poulains. Deichtine ramène l’enfant chez elle, mais il tombe…

Voir l’article original 1 421 mots de plus


[Prière] à Morrigann

Pour compléter les myriades d’impressions de Morrigan, une prière d’une autre internaute.

Chemin païen

De ce Centre Éternel à la pointe de Ta Lame,

S’écoule mon accès à l’Autre Monde,

Celui qui m’ouvre aux Secrets des Femmes.

Grâce à Toi Morrigann,

Désormais Je peux Danser,

jouir de la Mort, jouir de la Vie,

mains dans la main

avec la Côte de l’Humanité.

CAM00037dessin

MASCHA

Voir l’article original


Ravens’ Jig

Une création de Caitlin Darkmoon :