Autel quotidien qui ne désemplit pas

Cette pratique est devenue nécessaire depuis le solstice d’été au moins. Mais avant ça je ne me rappelle plus. Mes autels en général ont pris une tournure nécessaire, comme un micro temple à la maison. Des bougies sont brûlées pratiquement tous les jours, des objets dédiés, des choses dites (ou murmurées), des coupes remplies d’eau….

De jour et de nuit, il y a mes autels personnels un peu statiques, et ceux dédiés aux divinités avec lesquelles je travaille qui eux sont constamment entretenus en eau, bougies, objets, prières. Evidemment, Morrigan à sa place de choix, elle est même constamment démultipliée x) J’ai un très grand autel statistique, composé de plein de choses très précises. Des choses qui la représente, des fragments pour des facettes spécifiques, une coupelle à offrandes… Et puis un autel sur mon bureau qui est entretenu tous les jours, quand je travaille. Et finalement, un autel de nuit aussi, juste au-dessus de ma tête, avec perles et photophore, et huile parfois, et autres. De jour comme de nuit, elle a creusé sa place, surtout depuis la fin de l’été et mes engagements.

Ce que j’ai beaucoup apprécier d’observer, aussi bien chez moi, chez les autres, et en extérieur, c’est comme l’énergie du sacré est « collante ». Un lieu entretenu régulièrement, pas juste physiquement, mais dès qu’il y a « travail », offrandes et prières régulières, l’énergie s’accumule et marque l’endroit qui commence à « rayonner » (pour simplifier). Personne ne me fait de retour encore, mais j’imagine que même les gens moins sensibles aux divinités et aux énergies peuvent ressentir ce genre de choses. Et avoir ainsi un point d’ancrage chez soi permettrait de pouvoir l’expérimenter soi-même à terme.

Publicités

~ par Valiel Elentári sur décembre 2, 2014.

2 Réponses to “Autel quotidien qui ne désemplit pas”

  1. Cela doit te consacrer du temps de faire autant d’autels. Si je pouvais avoir ton inspiration et ta dévotion… 🙂 Par curiosité, quelles sont les autres divinités avec lesquelles tu travailles ?

    • Bonjour Clair. En réalité, ça ne demande pas tant de temps que ça. Les objets rituels ont été collectés sur une très longue durée, et continuent de trouver leur chemin progressivement. Pour l’assemblage, ensuite, je ne suis pas du tout bien organisée, je fais tout à l’instinct, et surtout pas pour l’esthétique. 😉 Donc mes autels sont atrocement bordéliques et foufous. Souvent ça me prend d’un coup : j’ai besoin de telle énergie dans la pièce, ou je souhaite honorer/remercier telle divinité, ou je sens que c’est ça qu’il faut faire… Ca peut être le matin au réveil, ou le soir avant de dormir, ou en passant devant un meuble d’un coup, en passant l’aspirateur…. N’importe quand.

      Je travaille aujourd’hui essentiellement avec les panthéons celtes et nordiques, des divinités très précises dans chacun, même si j’ai des liens tissés bien ailleurs. Morrigan, Lugh, Esus, des divinités locales, Freyja, Odin, les Nornes, Frigg, Hel, … Et bien d’autres. J’ai parlé de certains travaux sur mes autres blogs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :