« Wolf », First Aid Kit

« Wolf », First Aid Kit 

Wolf mother, where you been?
You look so worn, so thin
You’re a taker, devil’s maker
Let me hear you sing, hey ya hey ya

Wolf father, at the door
You don’t smile anymore
You’re a drifter, shapeshifter
Let me see you run, hey ya hey ya

Holy light, oh, guard the night, oh keep the spirits strong
Watch it grow, child of wolf
Keep holdin’ on

When I run through the deep dark forest long after this begun
Where the sun would set, trees were dead and the rivers were none
And I hope for a trace to lead me back home from this place
But there was no sound, there was only me and my disgrace

Hey, hey-hey, hey, hey
Hey, hey-hey, hey, hey
Hey, hey-hey, hey, hey
Hey, hey-hey, hey, ya.

Wolf mother, where you been?
You look so worn, so thin
You’re a taker, devil’s maker
Let me hear you sing, hey ya hey ya

Wolf father, at the door
You don’t smile anymore
You’re a drifter, shapeshifter
Let me see you run, hey ya hey ya

Wayward winds, the voice that sings of a forgotten land
See it fall, child of all
Lend a mending hand

When I run through the deep dark forest long after this begun
Where the sun would set, trees were dead and the rivers were none
And I hope for a trace to lead me back home from this place
But there was no sound, there was only me and my disgrace

Hey, hey-hey, hey, hey
Hey, hey-hey, hey, hey
Hey, hey-hey, hey, hey
Hey, hey-hey, hey, ya.

Publicités

~ par Valiel Elentári sur septembre 30, 2015.

2 Réponses to “« Wolf », First Aid Kit”

  1. Tu es la meilleure Valiel ! Synchronicité pour moi avec le symbole du loup. Je viens juste de raconter à une personne l’histoire d’une amie à moi, qui après un deuil très rude, dit avoir croisée à 4 heures du matin dans la nuit, en Pennsylvanie, une louve et sa vie alors , à ce moment précis, seraient repartie. En racontant ça, j’ai parlé de toi, disant qu’un jour tu m’avais dit que dans le doute, tu demandais 3 signes. C’est en suivant ce conseil que j’ai croisé un jour d’été 2013 une biche. Puis elle est réappue comme par magie, à l’automne, devant ma fenêtre, lors d’un deuil très rude, trois heures après que j’écrive un courriel à Amandine LeLoup, mon amie, pour parler de son aventure avec la louve pendant son deuil à elle et de ma rencontre l’été avec la biche.

    Pour mémoire, un an après cette belle rencontre étrange de l’été puis de l’automne 2013, j’ai fait ce visuel : https://youtu.be/_T-fpLwYVW8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :