Bienvenue dans le Sanctuaire virtuel de la Déesse irlandaise

Extrait de journal – Son Omniprésence

[English version of the article available on the Instagram post quoted below]

Cet article est la version française d’un partage instagram . J’ai hésité à le partager ici ou sur mon site principal (sur le Seuil) qui accueille toutes les explorations avec les cartes et les Dieux, puis finalement, Morrigan s’est fait tellement insistante… me voici par ici. Je livre ce texte comme un extrait de cheminement. Un bilan de la période débordé par la présence de la Déesse.

Incroyable. Il y a certaines choses auxquelles on ne peut pas échapper quand on est spirit-worker. Pas que j’ai voulu Lui échapper particulièrement, mais quand j’ai pris un des prompts du challenge de Samhain de @memento_morrigan, je voulais méditer sur quelque chose de beaucoup plus large. La saison d’Automne est particulièrement coriace cette année pour moi. J’espère à chaque fois que cela ira mieux… mais faut croire que c’est le cycle. Je souhaitais m’offrir une petite pause dans mon emploi du temps chargé et matériellement entravé, pour faire un peu d’introspection. Où est-ce que j’en suis ? Comment je pourrais mieux organiser mes pratiques ? Je voulais rogner un peu d’espace pour faire de la place à quelque chose de différent : réfléchir sur le plan général, prendre quelques pas de recul plutôt que d’avoir le nez dans le guidon. Pour accompagner ce mouvement, j’avais choisi un jeu que j’utilise très peu et qui était resté depuis longtemps sur l’étagère. C’était une façon de multiplier les possibilités, de m’ouvrir à des énergies et à des surprises.

Évidemment Elle a débarqué. Son regard glacé et glaçant qui me transperce tourné vers moi. Le frôlement de ses plumes.

« Comment organiser mes pratiques ? » était le prompt du 4e jour du challenge des « Enfants de Samhain ». J’étais ouverte à tout. Recevoir un conseil, ou bien au contraire des reproches de la part des Esprits, n’importe quoi qui révèle un angle mort. Et aussi étonnant que cela puisse paraître je ne l’avais pas prévu. Cela a beau être logique qu’Elle ait débarqué en force, je m’attendais à autre chose. Mais non. Elle se tient là imparable en plein milieu du chemin. Elle prend toute la place. Il y a beaucoup de cartes dans un tarot évidemment (lol), il y avait du choix… mais non, les deux cartes que j’ai choisies, à deux endroits bien différents de mon arc de cartes étalé devant moi, sont deux cartes complètement hantées par Morrigan. Deux mois…. deux 8. Incroyable. Après le petit hoquet de surprise je ris jaune. L’énergie je la reconnais très bien… tranchante, et pleine de l’archétype de la guerrière. Après tout, cela fait longtemps que je n’ai plus de doute sur le fait que mon chemin de dévotion et de service en est imprégné.

La rudesse de la période se voit bien dans le 8 d’épées. Avec son monde de Nuit et d’Ombre, puis ses dangers qui rôdent. L’Aspect invisible de ma pratique toujours trop présent à mon goût. Du désincarné, des Ombres, des choses hors de vue et impalpables. Le 8 d’épées parle d’un chemin, ou d’une solution, qui demeure invisible voire caché. O combien de fois je suis frustrée d’avancer à l’aveuglette… les mains tendues dans le noir, à tester le sol sous mes pieds. J’ai beau obtenir des réponses avec les années, cette caractéristique fait partie intégrante de mon chemin de spirit-worker, et cela s’exprime aussi dans mon travail donc. Autant dans l’écriture, la création, que les services que je propose (et vais intensifier), leurs thématiques, leurs rythmes… ce qui n’est pas sans provoquer beaucoup d’angoisses étant donné le monde capitaliste dans lequel on vit, réglé comme du papier à musique (pour rester polie). C’est un chemin de foi, testée et renouvelée sans cesse : j’avance vers mes objectifs même quand je ne les vois pas, et que je sais que certains bords de la route sont des pièges réellement dangereux. Diligent practice and study are keys nous dit Barbara Moore (autrice du livre) : l’étude et la pratique assidues sont la clé. L’Esprit est ton arme.

Le 8 de bâtons lui se rapporte moins à un état introspectif et plus à une tension active vers un objectif. La nature ardente de la femme représentée me rappelle tellement Macha. Chevelure déchaînée dans le vent, sensation de mouvement, et pourtant totalement absorbée par son devoir. Dans l’attente du moment exact. Relâcher la tension. Tirer. On nous dit que les années d’entrainement derrière Elle peuvent constituer un socle pour asseoir sa confiance. Elle va réussir. Elle va atteindre sa cible. Le 8 de bâtons me parle de rythme. L’autrice décrit un moment qui est le résultat d’une accumulation et construction, mais dont la résolution se déroule en un instant. Cette flèche soudain relâchée ne peut pas ne pas me rappeler mon spirit-work. Mon chemin entier, ma pratique, sont construits selon une sorte de logique. Cela grandit depuis des années. J’avance les yeux bandés, et pourtant quand les éléments une fois réunis je suis capable de le reconnaître et d’agir immédiatement. Que cela soit par accident, à coups de circonstances extérieures, ou bien par des étapes soigneusement préparées, la même dynamique s’applique. Peut-être que cette carte apparaît pour me rappeler que même si je ne vois pas toujours le grand objectif, ou avec clarté, que j’avance dans le noir (le 8 d’épées), je suis quand même là à participer au grand schéma. Mes petites gestes, mes petites actions, mes petites prières…. toute pratique participe d’un grand ensemble et à la réalisation du but. Je peux m’atteler aux petites choses sur le bord du chemin tracé par les Esprits sans pour autant penser que ce sont « des riens ».

Jeu : Tarot of the Hidden Realm de Julia Jeffrey. (Traduit en français par « le Tarot du Royaume Caché »)

Une Réponse

  1. Coucou. Merci pour ce partage, qui raisonne fort chez moi. 😉

    octobre 8, 2020 à 16:13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s