Bienvenue dans le Sanctuaire virtuel de la Déesse irlandaise

Infos historiques

La Marche à la guerre

Un instrument qui me fascine, et je n’ose pas imaginer (je ne peux pas) l’effet que pouvait produire ne serait-ce que 15 de ces instruments en tête de ligne pour aller au front…


Cú Chulainn

Pour rafraîchir nos mémoires (ou découvrir) sur le personnage de Cuchulainn, qui rencontra la Morrigan. Un peu de mythologie irlandaise traditionnelle, avec (ô joie) une liste de textes de références à la fin. A lire sur le blog de Caitlin.

Scáthcraft

Cú Chulainn (aussi orthographié Cú Chulaind ou Cúchulainn [kuːxʊlɪn] ou Cuhullin, qui signifie en irlandais « Chien de Culann ») est un héros mythologique qui apparaît dans les récits du Cycle d’Ulster, ainsi que dans le folklore de l’Ecosse et de l’île de Manx.

(musique d’ambiance wink )

Dans la plus ancienne version de Compert C(h)on Culainn (« la Conception de Cú Chulainn »), sa mère Deichtine est la fille de Conchobar mac Nessa, roi d’Ulster, qu’elle accompagne lors d’une chasse aux oiseaux magiques. Il se met à neiger, et les hommes d’Ulster trouvent refuge dans une maison. Deichtine aide la femme de leur hôte à mettre au monde un petit garçon, tandis que dans l’écurie, une jument met au monde deux poulains. Le matin suivant, les hommes d’Ulster découvrent que la maison et ses occupants ont disparu, à l’exception de l’enfant et des deux poulains. Deichtine ramène l’enfant chez elle, mais il tombe…

Voir l’article original 1 421 mots de plus


Les corneilles de bataille, extrait de thèse

Voici une trouvaille de notre ami google, je cherche encore l’auteur et la thèse complète, je ne sais pas pourquoi il n’affiche qu’un extrait. Aussi, le contenu est en français, or ça a l’air d’être une thèse de l’université de Lyon 2, et donc elle devrait être disponible dans notre belle langue ! En attendant, voici toujours un premier lien pour lire cet extrait : « Divine Crows of War : Badb, Cathubodua and Cassibodua« .

Entre temps j’ai retrouvé les informations. Vous pouvez aller directement à la partie citée plus haut, et en-dessous explorer l’ensemble de la thèse axée sur d’autres divinités celtes. Il y a toute une partie qui aborde la guerre, et donc ce qui peut être relié à Morrigan, et aussi à ses « soeurs » gauloises.

Auteur : BECK Noemie
Année : 2009
Titre : « Goddesses in Celtic Religion — Cult and Mythology: A Comparative Study of Ancient Ireland, Britain and Gaul« . C’est à dire : « Les divinités féminines de la religion celtique. — Culte et mythologie : Une étude comparée de l’Irlande ancienne, de la Grande-Bretagne et de la Gaule. »
Langue : Malheureusement l’étude en anglais contrairement à ce que je pensais, car elle est rattachée à des études de lettres et langues irlandaises.
=> Infos sur la thèse
=> Lire la thèse en ligne 


Le culte de la Morrigan

Voici deux articles pour aborder la question des potentiels « cultes à Morrigan ». Dans l’Antiquité donc, et aujourd’hui.

Le premier est un excellent article anglais de Morpheus Ravenna qui explique quelles sont les preuves historiques et archéologiques que nous avons sur un potentiel culte à Morrigan.

  • Où elle était honorée
  • Les honneurs saisonniers
  • Les honneurs temporaires  / ponctuels
  • Les formes de dévotion
  • Et une conclusion

Le deuxième est un article français de notre Caitlin Darkmoon ( 😉 ) qui résume en un paragraphe quelques traces évoquées dans l’article précédent, et qui s’engage plus avant dans la mise en place d’un culte personnel et contemporain. Prières, offrandes, types de travaux, etc. Un peu comme ce que j’avais étudié ici et ici.