Ode collective pour « Samhain »

Shinny Naedune a proposé de construire ensemble un petit texte à lire chacun chez soi le soir de Samhain. Voici le début pour tous ceux qui voudraient se joindre à l’aventure :

« La brume commence lentement à nous draper
Dans les nombreux mystères du Sombre
Du fond de ton royaume souterrain , ton appel se fait entendre
Tes messagers aux ailes obsidiennes nous annoncent ton arrivée »

(Shinny)

« Reine de Guerre,
Danse des Feuilles d’or et de Cuivre,
Sang rouge de ton épée coulant sur le sol,
Fruits de la Terre mûrs et gorgés de vie,
ainsi le Cycle immuable s’achève pour ce Temps,
que ta Bénédiction s’étende à ceux qui te suivent… »

(Raistlyn)

C’est la troisième récolte,
Les feuilles roussies virevoltent.
Dernière récolte de l’année,
Les fruits y sont partagés.

Des mains du vieux roi déclinant,
Ô Reine tu as repris le flambeau,
Tes messages annoncent la nouvelle, corbeaux,
La souveraineté veille sur la Terre s’endormant!

(Aubépine)

Les Portes du Sidh vont s’ouvrir
Cette nuit la Lune est à son zénith
Elle éclaire le Chemin pour les Esprits
Ô Grande Reine, guide Les dans notre monde
Pour qu’Ils puissent à leur tour éclairer notre route
Le cyprès veille, les chandelles brûlent
Les Portes du Sidh vont s’ouvrir
La Roue tourne, la vie passe
Les Portes du Sidh vont s’ouvrir

(Fred)

Dans l’ombre et la nuit,
Nous marchons à ta rencontre
Nous qui sommes tes enfants
Marche-à-la-limite
Change-forme
Parle-aux-rêves
Guide-leurs-pas
Traverse-la-rivière
Chante-aux-esprits
Car tu es,
la vie qui meurt et la mort qui renaît.
Entends notre chant, Morrigan
Entends nos cœurs
battre le tambour de ton appel.
Entends nos prières et notre ferveur,
Les cris de nos batailles
Et nos murmures sous la Terre,
Nous qui t’acclamons.

(Aranna)

Ô lumière qui s’éteint
Ô chant de la Terre qui s’endort
Paisible et sans chagrin
Nous chantons tes louanges,
Morrigan !
Pour l’année qui s’achève et tous ses bienfaits:
Pour les épreuves qui font grandir
Pour les joies qui réunissent
Nous chantons un chant de grâce.
Ô Reine des batailles, Sois à nos côtés pour l’année qui vient
Et puisses-tu bénir toutes tes filles qui t’acclament !

(Mòrag)

Encore quelques jours pour envisager la suite !

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑