Bienvenue dans le Sanctuaire virtuel de la Déesse irlandaise

Vos témoignages

Travailler avec Morrigan sur la colère

Voici un témoignage anglophone, que j’espère n’être pas trop compliqué à comprendre (et assez court). Je mets en en évidence des parties qui me paraissent particulièrement importantes/clés.

*******

“Conflict is an intrinsic part of life – it pointless to try to avoid it altogether. You can just stand your ground and let other people to worry about their hurts.”

Learning this seems to be a key part of my path with Her Ladyship The Morrigan, if anything else because I am the sort of person that tends to keep the peace, softening the blows during arguments and expressed her anger with polite passive-aggressiveness even when that anger is entitled. None of those traits is a bad thing, necessarily, and I don’t really let other people to walk over me anyway but… there’s something very frustrating in not feeling free of expressing your more aggressive-assertive side, that is like the difference between self-censure and self-moderation.

The Morrigan inspires me to move past that, past the concerns of appearing too ‘affected’ by an offense, or the excesses of concern over how others might feel about something edgy I say during an argument.

She teaches that in order to be balanced you also need to know yourself at both side of the spectrum the quietness AND the battle, that sometimes it is not enough to just sit idly and believing you are right to affirm your rights… to be able to stand up for your ideals and needs is part of having honor too.

The more I research about Her, the most often I see referenced as a goddess of strife and war like those things are the core of Her… and they are, in a way and yet… not quite.

The Morrigan is Strenght, Power, Sovereignty at their most pure, bare state – those qualities can’t assert themselves without conflict because each of them requires that you confront yourself with something else.

She is a goddess of the battle – in every possible meaning of the word -but I don’t think it’s the battle in itself. I think that during a battle She is that impetus that pushes you forward, to survive and to win and to honor that inner competitive spirit everyone got inside them at some degree. She is the challenger that provokes your pride so you will best even yourself.

It’s not case She was the raven that croaked over the battlefield, both spurring her disciples on and frightening their enemies to death.

Or at least, this is my impression of Her so far – you will never know what can change during the journey.

Article original


La puissance de Morrigan, l’essence de la vie

Un magnifique témoignage de Sylvia qu’il m’est impossible de commenter tellement un est intense et profond…

Morrigan m’a approchée plusieurs fois dans ma vie sans que je la reconnaisse mais en me laissant toujours de très fortes impressions. Ces souvenirs remontent à ma mémoire peu à peu depuis que je suis entrée dans l’Antre et ils me donnent l’intime conviction qu’à chaque fois c’était Elle.
Je crois qu’elle a commencé à se manifester à moi lorsque j’attendais mon fils il y a 17 ans.
Pendant ma grossesse très heureuse, j’ai pris conscience du caractère mystérieux et sacré de la vie et de la mort. J’ai senti s’éveiller en moi une puissance ancestrale qui me dépassait totalement. Mais peu avant la naissance j’ai eu des problèmes de santé assez sérieux qui ont beaucoup compliqué la mise au monde de mon enfant et m’ont plongée ensuite dans un énorme baby blues.
Enfermée dans ma chambre d’hôpital, seule avec mon bébé, j’ai senti pendant plusieurs jours l’ombre de la mort planer sur moi et un sentiment très fort que la vie me quittait entre ces 4 murs dont je ne pouvais sortir. Mon bébé serré contre moi je fixais sans cesse le carré de ciel par la fenêtre en pleurant toutes les larmes de mon corps.
Nous étions en décembre, c’était un ciel gris et neigeux assez morne sans aucun intérêt et pourtant je ne le quittais pas des yeux et cela m’apaisait. Et puis un jour mon carré de ciel s’est soudain animé, des dizaines de corbeaux noirs étincelants ont surgi et ne sont plus repartis. Jour après jour, ils m’ont redonné foi en la vie juste en les regardant déployer leurs ailes sombres en d’incessants ballets. Les corbeaux m’ont dit qu’en donnant la vie j’avais touché la mort du doigt mais seulement touché et que j’allais m’en sortir. Quelques jours plus tard je sortais de l’hôpital, très faible encore mais hors de danger, serrant sur mon cœur mon adorable nourrisson et fière, extraordinairement fière d’avoir gagné!
La Vie, la Mort, lorsque Morrigane nous approche ces mots prennent un sens profond, effrayant, ils nous placent au cœur des choses, on ne peut plus ni tricher ni fuir, on ne peut qu’accepter l’épreuve qu’Elle nous envoie et plonger dans la bataille.
Je te vénère O Morrigane dans ce temple qui t’est dédié.


La rencontre d’Huath

Un superbe témoignage d’Huath, qui nous offre généreusement un petit récit d’un rêve important.

J’hésitais à ajouter mon témoignage ici, parce que je suis assez réservée quand à ma spiritualité. J’estime que c’est quelque chose de très intime et personnel. Et puis, finalement, je me suis dis que mon témoignage pourrais « nuancer » les précédents; Montrer que parfois le message est moins spectaculaire. Alors voilà, je me lance:

Ma première rencontre avec Morrigan se déroula en rêve. (le type de message que je préfère, je suis sur que dans ce cas là que le message n’est pas altéré par mon conscient). Enfin… Je dis avec Morrigan, mais je ne l’ai pas rencontrée. J’ai rencontré un de ses messagers.

C’était donc en rêve, cet été…

Je m’étais transformée en corbeau (forme que j’affectionne particulièrement dans mes rêves parmi mes formes d’oiseaux) et je volais au sein d’une forêt de feuillus. Je me suis posée sur une branche afin de me reposer. Alors que je lissais mes plumes, un corbeau est venu me rejoindre et m’a dit:
« Tu es maintenant une messagère de Morrigan. »
Une vague d’énergie, de puissance, a traversée tout mon corps jusqu’à l’extrémité de mes plumes, me laissant une impression d’invincibilité.

A mon réveil, j’ai noté ce rêve, il avait l’arrière goût des rêves « profonds », ceux qui ne viennent pas de notre esprit mais qui nous font aller dans l’Autre Monde.
J’avoue qu’ensuite je n’y ais pas trop pensé. La Morrigan m’effrayait un peu. Ce n’est que récemment, à la recherche d’une Déesse tutélaire, que ce rêve m’est revenu en tête.
J’ai eut beau chercher une autre Déesse possédant le coté libre et guerrier que j’affectionne; Ce fut Morrigan qui s’imposa tout en douceur.


Première rencontre avec Morrigan

Voici donc la première personne à se lancer dans la partie publique. Morrigan Darkmoon nous livre le témoignage de sa rencontre avec Morrigan.

J’inaugure cette partie en te remerciant, tout d’abord, pour cette idée, et en apportant ma petite pierre à l’édifice. Morrigan s’est manifestée à moi au décès de ma mère, il y a trois ans, à un moment où j’avais, par désespoir au bout de 12 mois de prières pour la guérison, renié la Déesse qui n’était pas « là ». A un moment où je voyais dépérir celle qui m’avait donné le jour, épuisée par sa lutte contre le cancer et par la chimio inefficace, alors que j’étais au fond de mon terrain à pleurer, et à hurler ma colère au ciel devant tant d’injustice, un corbeau est venu se poser dans le cerisier, à quelques mètres de moi. Et à travers ce corbeau, Elle m’a parlé, m’a rappelé que la mort n’est pas une fin, qu’elle est un passage nécessaire pour avancer dans les incarnations, et que mes prières, au lieu de chercher à retenir absolument ma mère, devaient plutôt se diriger vers le souhait que ses souffrances cessent. Morrigan m’a soutenue tout au long de ces trois années de reconstruction personnelle, Elle est devenue Celle vers laquelle je me tourne quand la vie me malmène ou quand l’urgence est là (je pense à un certain rituel il y a un an pour ramener un ado fugueur chez lui). J’ai pris la décision il y a quelque temps de modifier mon « nom de net » pour rendre hommage à cette Dame Sombre, et j’ai l’intention d’officialiser ce changement au niveau de ma pratique à Samhain, pour marquer cette évolution sur mon chemin personnel.
Encore merci pour ce Sanctuaire.
Qu’Elle te bénisse et te protège.