Bienvenue dans le Sanctuaire virtuel de la Déesse irlandaise

Prières

Sois notre bouclier

Les événements survenus hier sont extrêmement choquants pour tout le monde, j’aurais aimé repasser sur le sanctuaire dans d’autres conditions, mais les choses sont ce qu’elles sont. Je la Sens, je sens qu’Elle veut quelque chose. Elle veut des actions, elle veut des écrits, mais pour l’instant je suis encore trop sous le choc. Je ne sais pas si je vais réussir à vous proposer quelque chose.

Voici un texte de Caitlin Darkmoon qui pourrait vous parler :

« Grande Reine, Morrigan,
Que ton bouclier et ton épée soient entre nous et toute attaque.
Rends-nous implacables, acérés comme le fil de la lame,
Contre ceux qui voudraient nous soumettre.
Rends-nous sages, comme la corneille qui survole le champ de bataille,
Pour que nous ne sombrions pas dans la peur et la haine.
« La paix jusqu’au ciel, le ciel descend vers la terre,
La terre est sous le ciel, la force dans chacun.
Une coupe bien pleine, pleine de miel,
La bière en abondance, l’été en hiver;
La paix jusqu’au ciel. »
Reine des Ombres, que ta protection soit sur nous
Aujourd’hui, demain et à jamais. »

Publicités

Pour le passage

Contribution de Siduri, merci.

Musique et paroles pour aider au bon passage d’une âme vers l’Autre Monde. Rassurer, honorer la mémoire. A passer lors de cérémonies personnelles ou d’enterrements.

Torry Amos – « Carry »

Love, hold my hand
Help me see with the dawn
That those that have left
Are not gone
But they carry on
As stars looking down
As nature’s sons
And daughters of the heavens
You will not ever be forgotten by me
In the procession of the mighty stars
Your name is sung and tattooed now on my heart
Here I will carry, carry, carry you
Forever

You have touched my life
So that now
Cathedrals of sound are singing, are singing
The waves have come to walk with you
To where you will live in the Land of Youth,
Land of Youth
You will not ever be forgotten by me
In the procession of the mighty stars
Your name is sung and tattooed now on my heart
Here I will carry, carry, carry you
Here I will carry, carry, carry you
Forever.


« On the Dead of The Beloved » complet

J’ai voulu trouver en entier cette belle prière partagée un peu plus tôt.

 

Though we need to weep your loss,
You dwell in that safe place in our hearts,
Where no storm or night or pain can reach you.

Your love was like the dawn
Brightening over our lives
Awakening beneath the dark
A further adventure of colour.

The sound of your voice
Found for us
A new music
That brightened everything.

Whatever you enfolded in your gaze
Quickened in the joy of its being;
You placed smiles like flowers
On the altar of the heart.
Your mind always sparkled
With wonder at things.

Though your days here were brief,
Your spirit was live, awake, complete.

We look towards each other no longer
From the old distance of our names;
Now you dwell inside the rhythm of breath,
As close to us as we are to ourselves.

Though we cannot see you with outward eyes,
We know our soul’s gaze is upon your face,
Smiling back at us from within everything
To which we bring our best refinement.

Let us not look for you only in memory,
Where we would grow lonely without you.
You would want us to find you in presence,
Beside us when beauty brightens,
When kindness glows
And music echoes eternal tones.

When orchids brighten the earth,
Darkest winter has turned to spring;
May this dark grief flower with hope
In every heart that loves you.

May you continue to inspire us:

To enter each day with a generous heart.
To serve the call of courage and love
Until we see your beautiful face again
In that land where there is no more separation,
Where all tears will be wiped from our mind,
And where we will never lose you again.

John O’Donohue, « On the Death of the Beloved »

(in To Bless the Space Between Us: A Book of Blessings, 2008)


Nous serons forts

Je viens de trouver une magnifique prière dans le livre Ross Heaven (Walking With the Sin-Eater). Pour nous inspirer la joie et la force :

 

May you continue to inspire us :
To enter each day with a generous heart.
To serve the call of courage and love
Until we see your beautiful face again
In that land where there is no more separation,
Where all tears will be wiped from our mind,
And where we will never lose again.

 

John O’Donohue, « On the Death of the Beloved »

(in To Bless the Space Between Us: A Book of Blessings, 2008)


Hymne à la Dame du Sycomore

Un bel écrit de Besa Sopdetmuti de tradition khémite/netjeriste sur Hathor dans son aspect funéraire. Elle m’évoque un réconfort pour nos proches tout juste décédés.

 

« Hymne à la Dame du Sycomore »

Elle ouvre ses bras feuillus pour accueillir tendrement,
Dans son étreinte charnu le mourant.
Défunt à peine endormi, aux yeux clos et souriant,
Te voici dans les bras de bois de la dame qui te porte en te berçant,
C’est ta mère la divine Hout-Hor, celle que tu adores.

 

 

[Page originale]


Prière pour le passage des âmes

Une contribution d’Huath.

..PASSAGE…

Mère de Vie, Mère de Mort,
Écoute nos douloureuses prières,
Afin que ta magie opère.

Mère de Vie, Mère de Mort,
Accueille à nouveau l’âme de notre sœur en toi,
En ta Divine Matrice, reçoit la.
Veille sur son âme auprès de toi,
Le temps qu’une nouvelle femme la porte ici bas.

Mère de Vie, Mère de Mort,
Aide ceux qui restent et qui souffrent,
Aide ceux qui pleurent et qui d’un souffle,
T’offre ces prières d’espoir, le coeur meurtri,
Ceux qui t’honorent et te supplient.

AWEN